Fin de la trêve hivernale: 3,3 millions de personnes en situation de précarité énergétique

Présentée par

S'abonner à l'émission

3 questions à

lundi 1 avril à 6h41

Durée émission : 4 min

Fin de la trêve hivernale: 3,3 millions de personnes en situation de précarité énergétique

© Pixabay

C’est la fin de la trêve hivernale. Les expulsions de logement pour loyer impayé vont pouvoir reprendre tout comme les coupures d’électricité et de gaz en cas de dettes.

A ce sujet, le nombre de litiges signalés réglés par le médiateur de l’énergie a augmenté de 30% en 2018.

Factures qui ne correspondent pas aux promesses, délais trop longs de raccordement par Enedis ou GRDF, problèmes de livraison de fioul. Les sources de litiges sont nombreuses. Comment expliquer une telle augmentation ?

"On explique cette augmentation par le fait que la concurrence sur les marchés de l’énergie s’est intensifiée. Et donc les personnes qui font jouer la concurrence sont beaucoup plus attentives à leurs factures et au prix qu’elles payent, et vont donc avoir tendance à détecter plus d’anomalie que les clients dormants de fournisseurs. Il y a aussi le fait que ces fournisseurs nouveaux entrants démarchent des clients. Certains ont recours au démarchage à domicile, et ces démarchages ne se font pas toujours dans les règles de l’art, ce qui peut occasionner des litiges" explique Frédérique Coffre, directrice générale des services du médiateur de l’énergie.
 

Est-ce que cela veut dire qu’il y a de plus en plus de personnes en situation de précarité énergétique ?

"Entre 10 et 20% des personnes qui font appel à nos services sont des personnes qui ont des difficultés de paiement. D’après les derniers chiffres de l’observatoire national de la précarité énergétique, on a 3,3 millions de ménages en France qui sont en situation de précarité énergétique, qui ont de faibles ressources, qui sont dans des logements mal isolés. Pour autant, ces personnes n’ont pas toutes des litiges, parfois elles ont seulement des difficultés de paiement. Ce qu’on constate en 2018, c’est que les interventions pour impayés et mise en œuvre auprès des fournisseurs d’énergie ont augmenté de plus de 4% en 2018 par rapport à l’année 2017" ajoute-t-elle.
 

C’est donc la fin de la trêve hivernale. Que faire justement pour éviter la coupure quand on n’arrive plus à payer ses factures d’énergie ?

"Il ne faut pas attendre, et ne pas faire l’autruche. Il faut anticiper, prendre contact avec le service client de son fournisseur pour essayer d’obtenir des facilités de paiement. En général, les fournisseurs sont assez enclins à en accorder. Ils préfèrent être payés en plusieurs fois que de ne pas être payé du tout. Il ne faut pas hésiter aussi à consulter des services sociaux de sa commune, de son département et puis penser à utiliser son chèque énergie si on en est bénéficiaire" conclut Frédérique Coffre.

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 06h41 et 07h40

Tous les jours dans La Matinale RCF, un fait d'actualité mis en lumière et expliqué en trois questions.

Le présentateur

Florence Gault

Journaliste à RCF depuis 2005, Florence a d’abord travaillé à RCF Méditerranée, à Toulon pendant six ans, avant de rejoindre la rédaction nationale. Globe-trotter dans l’âme, elle aime partir à la rencontre de l’autre. Ce qu’elle préfère à la radio: jouer avec les sons pour vous raconter des tas d’histoires!