Le salon des racines

S'abonner à l'émission

L'édito du P. Matthieu Rougé

jeudi 1 mars à 7h55

Durée émission : 3 min

L'édito du P. Matthieu Rougé

Le Salon de l’agriculture est chaque année un festival médiatico-parisien à l’ampleur invraisemblable : tous les politiques doivent s’y montrer ; une campagne présidentielle peut y basculer ; le record de la visite la plus longue y est sans cesse relancé ; on compare la manière dont les uns et les autres caressent le bétail et apprécient les produits du terroir…

Tout cela est-il bien sérieux ? S’agit-il d’agriculture ou de mondanité ? Les agriculteurs sont-ils pris au sérieux ou au contraire instrumentalisés ? Le salon de l’agriculture produit-il autre chose que de l’agriculture de salon ?

Le Salon de l’agriculture, en réalité, c’est d’abord une fête : la fête de nos terroirs et de leurs spécialités ; une fête pour les visiteurs citadins – notamment les enfants – qui découvrent avec émerveillement les animaux de la ferme et les délices du savoir-faire agricole ; une fête pour les producteurs et les exploitants, heureux de se retrouver d’année en année et de voir parfois leur travail récompensé par un prix.

Le Salon de l’agriculture, c’est aussi un coup de projecteur sur ceux qui entretiennent quotidiennement la plus grande partie de notre territoire mais qui souffrent aujourd’hui de leur marginalisation sociale et du peu de revenu généré par un travail particulièrement astreignant. C’est pour se mettre à leur écoute et leur manifester une véritable considération que, depuis plusieurs années, une délégation d’évêques prend elle aussi le chemin du Parc des expositions.

Le Salon de l’agriculture, c’est peut-être davantage encore la mise en valeur de nos racines terriennes dont aucune évolution technologique ne pourra abolir le caractère fondateur. L’importance inégalée de cet événement professionnel manifeste qu’il s’agit en fait d’un rendez-vous avec l’essentiel. Les politiques n’en ont sans doute pas tous conscience : au salon de l’agriculture, ils reconnaissent qu’il n’y a pas d’ailes pour s’envoler vers l’avenir sans enracinement dans la nature et l’histoire. Le salon de l’agriculture, c’est le salon des racines.

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jeudis à 07h55

Théologien et essayiste, le Père Matthieu Rougé est spécialiste de théologie politique. Il a été l'aumônier des parlementaires entre 2004 et 2012. Il nous donne son regard sur l'actualité chaque jeudi dans La Matinale RCF.