Les culottées : des héroïnes pas confinées

Présentée par PR-20061

S'abonner à l'émission

La chronique Jeunesse

lundi 30 mars à 8h52

Durée émission : 3 min

Les culottées : des héroïnes pas confinées

© Silex Animation / France Télévisions - "Culottées"

Noémie Marijon nous invite à la découverte d'une série animée: "Les Culottées" qui raconte la vie de femmes héroïques. De manière pédagogique, le féminisme est ainsi expliqué aux enfants.

Je vous propose une série animée, attention c’est pour les enfants à partir de 8/10 ans, de préférence en famille ou avec un adulte car les thématiques abordées sont parfois un peu durs. Cette série de 30 épisodes c’est Les culottées tirés de la BD éponyme de Pénélope Bagieu. En 3 min, on suit une héroïne souvent inconnue, elles ont toutes posées des actes de dévouements et de courage. Autant de femmes unies par un dénominateur commun : celui d’avoir, à l’échelle de leur vie, agit d’une manière qui a modifié leur existence, et aussi, par ricochet, leur époque et la société tout entière. Ces femmes, par leur entêtement, leur audace, leur force de caractère, ont affronté l’adversité, vaincu les préjugés et fait voler en éclats les barrières. Elles ont osé, fait ce qu’elles voulaient, et sont à ce titre des femmes sacrément "Culottées" !

Elles viennent de tous les horizons, connaissez-vous par exemple Annette Kellerman ? Une jeune nageuse qui surmonte sa polio et devient à la fois une grande sportive et l’inventeuse du maillot de bain féminin moderne. Durent toute sa vie elle œuvre pour l’accès des femmes à la pratique sportive. On découvre aussi la vie extraordinaire de Clémentine Delait, femme à barbe et reine de la nuit dans l’entre deux-guerres. Mais aussi la force incroyable de Josephina van Gorkum, une jeune hollandaise catholique qui affronte la ségrégation institutionalisé à son époque qui veut l’empêcher de vivre sa relation avec son amoureux, un protestant. Même s’ils ne sont pas enterrés dans le même cimetière leurs tombes sont de part et d’autre d’un mur et une sculpture les rejoints. Et puis ma préférée Thérèse Clerc, une militante féministe qui s’est toujours engagée pour la liberté des femmes et créatrice de la maison des Babayagas à Montreuil qui regroupe des femmes âgées qui cherchent à vivre ensemble leurs fins de vie.

 


©Silex Animation / France Télévisions - "Culottées"

 

L’histoire de ces femmes d’exceptions est souvent marquée par des violences faites aux femmes, aux enfants, le sexisme et le harcèlement sexuel. A ce titre l’histoire de Phulan Devi est particulièrement révélatrice. Phulan est mariée, puis violé dès l’âge de 11 ans, elle est considérée comme une paria. Elle est surnommée la « robin des Bois indienne», elle entre au parlement mais elle est assassinée en 2001. L’animation réussit à traduire ses épisodes traumatisants avec force mais en restant allusif. Cécile de France donne sa voix à toutes ses femmes, les plus jeunes comme les plus vieilles. Cela permet de donner une belle unité à ses 30 pastilles animées. Il faut aussi souligner la musique particulièrement réussie et exaltante.
Une série punchy et galvanisante à montrer à tous petits comme grand pour découvrir tout un tas de modèles et d’héroïnes à suivre.

 


©Silex Animation / France Télévisions - "Culottées"

 

Les dernières émissions

Le présentateur

Noémie Marijon

Noémie Marijon est responsable de bibliothèque et doctorante en histoire médiévale (Université de Clermont Auvergne).