Matleau

Présentée par UAC-36515

S'abonner à l'émission

La chronique Innovation

mardi 13 mars 2018 à 7h12

Durée émission : 3 min

Matleau

© matleau.fr

L'innovation d'aujourd'hui concerne nos jardins : un objet qui permet de ne pas arroser ses plantes pendant plusieurs jours. La solution idéale pour ceux qui n'ont pas la main verte.

Matleau, c’est l’histoire d’un mec a observé la pelouse de son jardin et qui s'est aperçu qu'un endroit de celui-ci est plus vert que le reste. Intrigué, il creuse et retrouve un pull laissé quelques années auparavant. L’aventure Matleau peut commencer. Mais attention il ne faut pas confondre Matleau avec Petit bateau, même si tous les deux sont des textiles. Le premier se situe dans la catégorie des sous-vêtements, le second dans catégorie de ces textiles qui servent dans les travaux publics à retenir la terre pour éviter l’érosion tout en laissant passer l’eau pour qu’elle puisse s’évacuer. On appelle ses textiles des geotextiles

Matleau apporte la solution inverse au géo textile habituel puiqu' au lieu de laisser passer l’eau, il la retient. Matleau se présente sous la forme d’une feuille que l’on insère dans un pot, une jardinière au milieu du terreau ou dans le trou de plantation du jardin. Et comme Matleau est hydrophile, il permet de stocker l’eau et les nutriments au plus près des racines, et de les restituer au fur et à mesure, limitant ainsi les besoins d’arrosage des plantes qui sont parfois gourmandes.

Ce produit se destine à tout homme et femme de bonne volonté… Car c’est une solution qui va permettre de passer d’un arrosage quotidien à un arrosage d’une à deux fois par semaine, ce qui est assez cool pour ceux qui comme moi ont une mémoire de poisson rouge et tue les plantes rien qu’en les regardant.

Mais au-delà d’une solution à destination des procrastinateurs et des particuliers, cette solution est une vraie réponse pour les collectivités locales car elle répond à trois problématiques : une problématique économique, environnementale et managériale. En effet, en arrosant qu’une a deux fois par semaine on protège à la fois la planète, tout en baissant la facture d’eau et permettre aux agents de se consacrer à d’autres taches que celle d’arroser les bacs à fleurs de la ville. Un produit que l’on retrouve donc chez quelques grands noms du jardinage mais aussi au salon des maires. Et vous savez la meilleure ?

Et bien cet innovateur s’est lancé dans cette aventure simplement pour ne pas s’ennuyer à la retraite ! Parce qu'un jour de profond ennui il a regardé son jardin, déterré un pull, fait un peu de recherches, qu’il a su trouver les moyens pour industrialiser la chose, remportant au passage quelques prix d’innovation. Comme quoi on peut être encore créatif et entrepreneur après 65 ans, ce qui fait mentir l’adage qui dit que l’ennui est la mère de tous les vices. Bien évidemment ceci est une solution française !

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 7h20 et à 12h30

Tous les lundis à 7h20 la chronique innovation tentera de vous présenter des innovations qui ont un impact pour nous et pour notre quotidien. Une chronique positive solutionnant les enjeux du futur

Le présentateur

Patrick Lonchampt

Présentateur de l'Eco des Solutions.