Migrants : l'espoir d'une vie meilleure, parfois vain.

Présentée par PR-25198

S'abonner à l'émission

L'édito de Mgr Benoist de Sinety

jeudi 26 novembre 2020 à 7h55

Durée émission : 3 min

Migrants : l'espoir d'une vie meilleure, parfois vain.

© DR

Mgr Benoist de Sinety rend hommage à un jeune Soudanais mort à Calais en tentant de rejoindre l'Angleterre.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Pardon, une fois encore, au milieu de tous nos soucis et toutes nos inquiétudes, de venir quémander à chacun un peu de place pour ce partage. J’ai reçu hier d’un ami cher, actif à Calais auprès des migrants, ce message, que je voudrais tout simplement vous lire :

Ce 19 Novembre 2020, sur l’autoroute A16 conduisant au tunnel vers la Grande Bretagne, un jeune Soudanais de 20 ans a perdu la vie et tous ses rêves. 

Il est mort renversé par une voiture alors qu’il cherchait à fuir les gaz lacrymogènes de la police au pied du camion où il tentait de monter – ce véhicule de son unique désir : rejoindre au plus vite l’Angleterre. Comme ses amis du pays, quittant sa famille, prisonnière d’un camp de réfugiés au Soudan, il avait tenté courageusement – mais non sans périls - sa chance vers la France.

Demander l’asile dans notre pays, alors que tous ses compatriotes s’y savent "rejetés" n’était pas imaginable. De toute son énergie de jeune de 20 ans, il forçat donc une destination qui devint triste destinée. 

Mohamed Khamisse Zacharia n’est pas un anonyme, il est pleuré aujourd’hui par ses amis et parents, là-bas, tout proche en réalité, dans son pays ; ils ont été contactés par les responsables du Secours Catholique de Calais et ses amis, tous habités du même désir de vivre et non de survivre.  Mohamed, mon frère, tu nous ressembles. Tes 20 ans de vie, ceux de tes nombreux amis en exode, crient, de la Méditerranée à la Manche, à nos cœurs et consciences : 

"Nous ne savons pas quoi faire, où aller", "Nous voulons être relocalisés, être aidés à vivre, travailler, servir en Europe""Vous le savez bien, notre pays connaît la guerre, les corruptions, la faim. Nous sommes ici par nécessité après bien des souffrances sur la route et nous vous respectons" … "Que la police et ses chefs, le gouvernement comprennent notre situation : pourquoi nous pourchasser sur l’autoroute alors que tous les contrôles et scanners surveillent déjà de très près chaque camion ?"

Mohamed Khamisse Zacharia , que monte devant ton visage et ton corps gisant notre hommage et nos soifs :

"Ô Absent si présent, 

Mohamed Khamisse Zacharia, 

Grâce à ta voix, ta grandeur d’âme,

Vient à nous ton souffle sur nos lèvres.

Sont nées de nos mains ces lignes 

Elles sont emplies des couleurs de Liberté, Paix et Justice"

Il n’y aura rien à reconstruire si nos âmes ne sont pas purifiées de ce que nos peurs et nos rejets y abîment de la présence de Dieu. Et puisque désormais les croyants retrouvent le chemin de leurs églises, que la présence du Christ nourrisse en chacun le désir d’oser davantage être dans notre monde les prophètes de son Royaume !

Les dernières émissions

L'émission

Le jeudi à 7h55

prêtre, vicaire général du diocèse de Paris en charge de la solidarité, auteur du livre : Il faut que des voix s’élèvent Flammarion 2018

Le présentateur

Mgr Benoist de Sinety

Mgr Benoist de Sinety est vicaire général de l’archidiocèse de Paris.