Un gâteau solidaire à l'approche de Noël

Présentée par

S'abonner à l'émission

La bonne idée

vendredi 30 novembre à 7h52

Durée émission : 3 min

Un gâteau solidaire à l'approche de Noël

© Vincent Belotti RCF

C'est un marbré moelleux à partager au profit du Secours Catholique. Son nom : le "Fraternel", en vente dès le 1er décembre.

Faire un don, cela peut se faire en monnaie sonnante et trébuchante ou en donnant un peu de son temps. Mais une bonne façon de combiner les deux, c’est de partager un gâteau un peu spécial. Ce gâteau, c’est le "Fraternel" et sa composition est 100 % solidaire. Un marbré moelleux, fruit d’un partenariat avec le Secours Catholique et le Chef Damien, fondateur de 750 g, un site de recettes de cuisine en ligne. C’est lui qui a eu l’idée de proposer cette pâtisserie à partager.

Résultat, un gâteau tout rond, composée de deux pâtes, l’une chocolatée et l’autre aux saveurs d’épices. Un mélange qui n’est pas seulement gustatif mais aussi symbolique. Un gâteau que l’on pourra aussi personnaliser, avec un pochoir fourni en forme de cœur et faire ensuite appel à votre imagination pour finaliser sa décoration en famille.

Le "Fraternel" sera vendu à partir du 1er décembre au prix de 7 euros, reversés au Secours Catholique. On pourra le commander dans les 74 délégations du mouvement. Mais aussi sur le site de courses epicery. Et pour les apprentis pâtissiers, sa recette sera disponible en tuto vidéo sur le site 750 g de Chef Damien. De quoi remplacer la bûche surgelée au moment de Noël.

 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 7h52 et 12h52

Chaque jour une bonne idée ! Vincent Belotti fait le tour des solutions et initiatives positives qui améliorent notre quotidien et qui changent la vie !

Le présentateur

Vincent Belotti

Ado, Vincent écoutait dans son lit les voix de la nuit, espérant un jour passer de l’autre côté du transistor. Après avoir couvert l’actualité pour RCF Haute-Savoie puis RCF Lyon, il a animé A votre service puis Ca va mieux en le disant. Avec C’est aussi de l’info une nouvelle aventure commence. Mais il n’abandonne pas sa collection d’appareils de TSF des années 30 à 50.