Vie pastorale, vie engagée

Présentée par

S'abonner à l'émission

La chronique des Scouts et Guides de France

mercredi 12 juin à 6h55

Durée émission : 3 min

La chronique des Scouts et Guides de France

Ce week-end, à Grenoble, on célébrait les 10 ans de IsThereAnybody.

00:00

00:00

C’est le nom de la démarche pastorale en direction des jeunes pros du diocèse et c’est une belle réussite. Depuis le temps que j’en entendais parler, j’avais envie d’aller voir de plus près… Et j’ai commencé par débarquer dans un bar associatif bondé où le maire de la ville est venu saluer le dynamisme et l’engagement de cette jeunesse pour le bien commun.

J’y ai croisé Astrid et Nicolas, qui représentaient les Scouts et Guides de France dans la démarche du synode des jeunes. J’y ai croisé Marc qui me disait que dans ce café, il y avait vécu des temps de rencontre d’une richesse humaine incroyable avec des jeunes athées. Le lendemain, j’ai découvert le repas international mensuel préparé et partagé avec des jeunes migrants du foyer voisin, je me suis cru à Taizé lors des vêpres.

Je n’ai vu qu’un petit échantillon mais c’était riche. C’était une vraie communauté ecclésiale qui portait des fruits. Une vie chrétienne concrète, engagée dans sa ville. Dans un autre style, finalement pas si différent, on peut penser aux initiatives comme le Simone à Lyon ou le Dorothy à Paris : ces cafés associatifs culturels fondés et animés par des jeunes chrétiens voulant mettre leur foi en acte, une foi ouverte sur le monde, incarnée.

Avec des objectifs, des moyens, des publics différents, on retrouve dans les trois cas les mêmes ingrédients : des jeunes cathos qui ont envie d’une vie collective, d’un espace de partage, d’écoute, d’approfondissement. Des jeunes pour qui être chrétien, ce n’est pas reproduire des rites ou appartenir à un corps social mais mettre sa vie au service du prochain.
 

Et selon vous, rien de nouveau

Tout à fait. A Rennes, la semaine prochaine, on va célébrer une promesse un peu particulière, celle de Marcel Callo en 1934 ! Il était scout de France et militant de la JOC, la jeunesse ouvrière chrétienne. Il a fait le choix d’accepter de partir au STO, le travail obligatoire en Allemagne. Choix qu’il explique par sa volonté d’être solidaire de ses frères et sœurs de la classe ouvrière.

"Je ne pars pas comme travailleur, mais comme missionnaire" avait-il dit au moment de son départ. La concrétisation de sa promesse scoute et de son engagement jociste, c’était de manifester sa volonté, son Espérance, dans la vie ordinaire quotidienne. Soutenir moralement, réconforter les autres aux heures les plus sombres, témoigner de l’Espérance, au point d’en devenir suspect aux yeux de la Gestapo et d’être déporté. Mardi prochain, les scouts de Rennes renouvelleront leur promesse, 85 ans après celle de Marcel Callo.

Tous ces exemples rappellent que pour beaucoup de jeunes, la foi doit d’abord se traduire sur la vie quotidienne. C’est aussi ce qui motive beaucoup de responsables Scouts et Guides de France pour qui chaque action éducative entreprise est une façon de préparer le royaume de Dieu. C’est aussi ce que redit le pape François dans son exhortation apostolique Christus vivit à la suite du synode des jeunes.
 
Pratiquer sa foi au quotidien, c’est forcément mettre à jour les contradictions et les hypocrisies d’une structure quand elle nous étouffe. C’est grâce à toutes ces initiatives de celles et ceux qui répondent concrètement à l’appel du Christ au quotidien que nous pourrons rebâtir notre Eglise.

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 6h55 et 12h48

Chaque mercredi, découvrez la chronique des Scouts et Guides de France sur RCF !

Le présentateur

François Mandil

François Mandil est le délégué national Communication et Relations extérieures des Scouts et Guides de France.