Marthe et Marie incarnent les deux piliers de l'engagement écologique

Présentée par UA-112709

S'abonner à l'émission

Source Biblique

vendredi 6 mars à 17h50

Durée émission : 2 min

Marthe et Marie incarnent les deux piliers de l'engagement écologique

© Wikimédia Commons - Jésus chez Marthe et Marie, par Érasme Quellin le Jeune, XVIIe siècle

L'une incarne l'action, l'autre la contemplation. Dans la Bible, Marthe et Marie représentent les deux piliers de l'engagement écologique. Et ce n'est pas un hasard si ce sont des femmes...

"SOURCE BIBLIQUE", UNE CHRONIQUE À RETROUVER DANS L'ÉMISSION "COMMUNE PLANÈTE" - Commune Planète, c'est la nouvelle émission d'écologie sur RCF. Un rendez-vous hebdomadaire proposé par Anne Kerléo à découvrir dès ce vendredi 10 janvier 2020.
> En savoir plus

 

Vous retrouvez Christine Kristof-Lardet, auteure de "Sur la Terre comme au Ciel" (éd. Labor et Fides), sur le site Spiritualités pour la Terre. INFORMATION : Les 21 et 22 mars prochains, elle organise un stage à Paris sur le thème : "Nourrir notre lien sacré à la Terre et au Vivant".

 

« "Chemin faisant, Jésus entra dans un village. Une femme nommée Marthe le reçut.  Elle avait une sœur appelée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Quant à Marthe, elle était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ? Dis-lui donc de m’aider. »  Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t’agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, elle ne lui sera pas enlevée. »
(Lc 10, 38-42)

 

Ce texte des Évangiles touche notre actualité parce qu’il interroge à la fois la place de la femme et du féminin dans notre temps et la recherche d’équilibre dans nos vies entre la contemplation et l’action. Au côté des interprétations morales ou psychologiques, ce texte nous offre des indications précieuses sur ce que pourrait être une forme d’engagement spirituel - et féminin, pour le monde.

Marthe et Marie peuvent aussi être vues comme deux figures intérieures représentant deux pôles constitutifs de notre être : spiritualité - écoute de Dieu, et matière - servir le monde. Loin de s’opposer, ces deux tendances se répondent et se complètent. La contemplation, pilier de la vie spirituelle, nous enracine tout en nous ouvrant à la parole de Dieu. Marie, assise au pied du Christ, est toute écoute et accueil. Dans le même temps, l’action de Marthe se pose dans le service à Celui qui parle. Marthe écoute et agit en même temps. Elle reçoit et donne simultanément et appelle sa sœur à faire de même. Pourrions-nous, comme le suggère Maître Eckhart (dans le sermon 86) concevoir que, paradoxalement, Marthe nous invite à la réconciliation de ces deux pôles ?

La réponse que Jésus lui donne ne remet pas en question le fait même de servir, mais l’agitation et la dispersion que pourrait produire une action déconnectée de la source. En honorant la posture de Marie, Jésus nous invite à ne pas oublier l’essentiel. La seule chose nécessaire, c’est la présence à Dieu… dont tout découle. La contemplation est qualitativement antérieure et préside à l’action. Dans le même temps, l’action ancrée dans l’Esprit permet à la grâce de s’exprimer dans la matière. 

Aujourd’hui, force est de constater que le hiatus entre le monde de la spiritualité et celui de l’écologie militante perdure. Ces deux postures, symbolisées par Marthe et Marie, sont pourtant les deux faces d’une même réalité. Ce texte nous invite peut-être à vivre notre engagement spirituel pour le monde dans une forme de contempl’action, et à devenir de véritables méditants - militants.

Et puis, ce n’est peut-être pas par hasard que ces figures bibliques soient des femmes. La femme, de facto en première ligne de la mobilisation écologique est aussi porteuse d’une force de vie, d’amour et d’espérance on ne peut plus spirituelle. La femme dans sa plénitude est donc appelée à incarner cette sororité entre Marthe et Marie, qu’elle fasse la vaisselle… ou qu’elle prie.

 

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les vendredis à 17h50

Un éclairage biblique sur la transition écologique, par une équipe de quatre chroniqueurs issus des différentes traditions chrétiennes - catholique, protestante et orthodoxe -. - Christine Kristof, journaliste, rédactrice en chef de la revue Présence (merci à RCF Sud Bretagne qui l'enregistrera parfois) - Elena Lasida, économiste, théologienne, enseignante à l'Institut catholique de Paris - Martin Kopp, théologien protestant de la décroissance - Fabien Revol, spécialiste de la théologie de la création, enseignant à l'Université catholique de Lyon (UCLy) "Source biblique" est une chronique de l'émission Commune Planète, l'émission de RCF sur l'écologie

Le présentateur

Christine Kristof

Christine Kristof est journaliste.