Frère Aloïs: "c'est la force de l'Évangile qui s'exprime dans cette belle vie de Jean Vanier"

7 mai 2019 Par

Frère Aloïs, prieur de Taizé, réagit à la mort de Jean Vanier. Il exprime sa "reconnaissance" pour le message que celui-ci a voulu incarner, que "la fragilité humaine n'est pas un obstacle".

Mort de Jean Vanier, fondateur de l'Arche - Fondateur de la communauté de L'Arche, Jean Vanier s'est éteint dans la nuit du 6 au 7 mai 2019 à l'âge de 90 ans. Il avait consacré sa vie à l'accueil des personnes handicapées.
> Cliquez ici pour consulter notre dossier spécial

 

"C'est une grande reconnaissance que je ressens pour sa vie donnée." Frère Aloïs, prieur de la communauté de Taizé, réagit à la mort de Jean Vanier au micro d'Étienne Pépin. Il raconte comment, alors que celui-ci était hospitalisé, il répétait "Jésus est bon".

 "Jean Vanier donne un sens très noble à ce mot : humilité"

 

"Un message essentiel pour aujourd'hui"

Pour Frère Aloïs, le message que n'a cessé de dire Jean Vanier est "un message essentiel pour aujourd'hui, où nous voyons seulement la réussite dans la performance". Selon lui, Jean Vanier allait "à contre-courant" de cela et nous disait combien au contraire "la fragilité humaine n'est pas un obstacle, ni pour la communion entre les êtres humains ni pour la communion avec Dieu". 

Les frères de Taizé, qui se sentaient "proches" de Jean Vanier et de son message, expriment par la voix de Frère Aloïs toute leur "reconnaissance" pour le message que le fondateur de L'Arche a su transmettre.
 

L'humilité de Jean Vanier

"Ce qu’il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi, pour couvrir de confusion ce qui est fort." (1 Co 1, 27) Cette phrase de la Bible, Jean Vanier avait coutume de la répéter. Pour Frère Aloïs elle exprime ce qui est au "cœur" de l'Évangile. "Jean Vanier donne un sens très noble à ce mot : humilité, qui est une force." Pour le prieur de Taizé, c'est "la force de l'Évangile qui s'exprime dans cette belle vie de Jean Vanier !"
 

► ÉCOUTER | Frère Aloïs réagit à la mort de Jean Vanier

00:00

00:00