Que faire de nos émotions ?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Grand Angle

mardi 5 février à 17h03

Durée émission : 55 min

Que faire de nos émotions ?

© bruce mars / Unsplash - On n'échappe pas aux émotions

Signe de vitalité, d'un rapport au monde engagé et personnel, les émotions et la façon dont on les exprime font parfois penser un trop-plein. Que faut-il faire de nos émotions?

00:00

00:00

Peur, joie, colère, haine... Faut-il se méfier de nos émotions ou faut-il leur faire confiance ? Signe d'une certaine vitalité, d'un rapport au monde engagé et personnel, les émotions, et surtout la façon dont on les exprime dans notre société contemporaine font penser un trop-plein, à un épanchement massif, de l'ordre du débordement. Que faire donc de nos émotions ? Au travail, en famille, en couple, faut-il les montrer ou les dissimuler ? Qu'en est-il dans la vie spirituelle ? Pour nous donner des éléments de réflexion, la revue Christus a consacré son numéro de janvier 2019 au thème : "Place aux émotions !".
 

"On ne peut être soi qu'en se nourrissant des autres et on ne peut rester soi qu'en se différenciant des autres"

 

à L'ère de l'émotion

Au dire des spécialistes, nous vivons dans "l'ère de l'émotion". "Ma grand-mère cachait ses émotions, à table on ne montrait pas la moindre émotion, se souvient le P. de Maindreville, aujourd'hui c'est un peu l'inverse, si on ne montre pas d'émotion on n'est pas vivant, à la limite c'est l'émotion qui nous gouverne." Comme l'explique le Pr Jeammet, vouloir maîtriser ses émotions c'est déjà les manifester : puisque c'est la peur qui incite à ne pas vouloir les montrer... "On n'échappe pas aux émotions."

Qu'est-ce qu'une émotion ? Déjà chez saint Augustin, l'émotion est perçue comme quelque chose d'ambivalent, pouvant nous mener au meilleur comme au pire. Les émotions et la difficulté que l'on éprouve parfois à les comprendre, à identifier leur origine et leur cause, disent quelque chose de la complexité de la nature humaine. Une nature en lien étroit avec son environnement, sans cesse en interaction avec l'autre.
 

Les motions et les émotions : ce qu'en dit la spiritualité

Chez saint Ignace on parle de "motion" pour désigner "un mouvement intérieur qui déborde de nous". Il y a la motion positive et la motion négative. Les spirituels nomment "consolation" ce qui "correspond au sentiment très fort d'être aimé ou d'aimer : c'est ce qui aide à grandir dans la foi, à accueillir la vie dans laquelle on se trouve".

Une motion peut aussi être négative : on l'appelle alors "la désolation" : "Ça se traduit par du repli, de la tristesse, de l'isolement ; spirituellement on se sent loin de Dieu, loin de nos sources spirituelles." Mais en prendre conscience c'est déjà en sortir. "Les émotions, précise le P. de Maindreville, peuvent alimenter ou conforter une motion qui déborde en moi et qui me fait du bien, elle peut au contraire venir la contrer."
 

Le regard du psy : les émotions primaires

Les progrès de la biologie nous ont permis d'en apprendre beaucoup sur les émotions. Le vivant, comme l'explique le Pr Jeammet, est "sans arrêt dominé par le besoin de se nourrir de l'échange et le besoin de se protéger de tout ce qui pourait le détruire". C'est le paradoxe du vivant : chaque cellule de notre être est un "territoire qu'il faudra défendre, mais qui ne peut exister que dans un échange constant".

De la même façon, "on ne peut être soi qu'en se nourrissant des autres et on ne peut rester soi qu'en se différenciant des autres". La confiance et la peur sont les émotions primaires, "mûs" commenous le sommes "par cette nécessité d'échanger".
 

Émission en partenariat avec la revue Christus

 

Invités

  • Père Rémi de Maindreville , prêtre jésuite, directeur de la revue Christus

  • Pr Philippe Jeammet , pédopsychiatre, psychanalyste, praticien hospitalier émérite de psychiatrie

  • Valérie Castel Jordy , comédienne, metteuse en scène, fondatrice de la compagnie l'Explique Songe

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le mardi à 17h03, le mercredi à 23h et le samedi à 19h

Spiritualité, patrimoine, littérature, vie de l'Eglise, développement personnel... Chaque semaine, Christophe Henning anime une table ronde pour engager la discussion avec des acteurs de la vie culturelle, sociale, spirituelle.

Le présentateur

Christophe Henning

Journaliste de presse écrite dans le groupe Bayard, Christophe veut susciter le débat et favoriser la rencontre des témoins. Lecteur infatigable, il partage volontiers ses coups de cœur. Dans les studios parisiens de RCF, il donne la parole aux auteurs, mais aussi aux acteurs de la société et de l’Eglise.