Un atelier littérature en prison, avec Ludovic-Hermann Wanda

Présentée par

S'abonner à l'émission

Livre comme l'air, l'émission littéraire en prison

mardi 3 septembre à 21h00

Durée émission : 55 min

Un atelier littérature en prison, avec Ludovic-Hermann Wanda

© association Lire pour en sortir

La littérature au secours des détenus. À la maison d'arrêt de Nanterre, l'association Lire pour en sortir propose un atelier littérature avec Ludovic-Hermann Wanda, écrivain, ancien détenu.

00:00

00:00

À la maison d'arrêt de Nanterre. C'est avec "un petit sentiment de victoire" que Ludovic-Hermann Wanda revient en prison. "Je ne reviens pas avec les menottes mais plutôt avec une forme de laurier d'autant plus que je vais essayer de contribuer à aider d'autres qui passent actuellement par la case prison à s'en émanciper et éventuellement à suivre mes traces." L'auteur de "Prisons" (éd. L'Antilope) vient participer à un atelier lecture et écriture proposé aux détenus et organisé par l'association Lire pour en sortir.

LIRE POUR EN SORTIR

Présente notamment à la Maison d'arrêt des Hauts-de-Seine, l'association Lire pour en sortir "place la lecture, la littérature et l'expression au cœur du bien-être et du projet de réinsertion des personnes détenues", comme l'explique Marie-Pierre Lacabarats, la directrice générale de l'association. 

"Se faire plaisir avec les mots, avec l'écriture, avec la lecture", c'est ce qui est au cœur d'un atelier de littérature, comme l'explique Cécile de Ram. Elle enseigne à la maison d'arrêt de Nanterre depuis d'une quinzaine d'années et a d'ailleurs raconté son expérience dans un ouvrage "L'école en prison, une porte de sortie" (éd. du Rocher, 2017), co-écrit avec Sylvie Paré. Pour elle, il s'agit d'"utiliser le livre comme objet culturel pour un point de départ vers l'écriture".

 


©éditions L'Antilope - Ludovic-Hermann Wanda

 

L'expérience de Ludovic-Hermann Wanda 

Incarcéré à 20 ans pour trafic de drogue, Ludovic-Hermann Wanda est aujourd'hui écrivain et formateur en maîtrise du verbe. "C'est en prison que j'ai pu me libérer, en accédant au verbe je me suis libéré du ouaich ouaich, de l'impulsivité et je me suis plus largement libéré de toute une psychologie qu'on appelle la racaille attitude." Il est aussi diplômé en mathématiques et en philosophie.

L'auteur de "Prisons" résume ainsi son ouvrage : "c'est l'histoire d'une double crise d'adolescence". D'un côté, Marianne, la république, qui est un personnage du roman. Elle observe la crise d'adolescence de la Ve République. Et "se demande si la fraternité qu'elle est censée incarnée est viable au vu des tensions interethniques, interreligieuses, intersociales, intergénérationnelles..." L'autre crise d'adolescence, c'est celle de Frédéric, un jeune homme issu de l'immigration qui "se demande s'il doit rester ce que la rue a voulu qu'il soit ou est-ce qu'il doit s'en émanciper pour devenir ce que son talent propre peut lui permettre de devenir"...

 

Émission enregistrée avec le soutien de la Fondation Groupe ADP

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les premiers mardis du mois à 21h et les dimanches suivants à 0h00

Avec la collaboration de l'association Lire pour en sortir, qui agit en milieu carcéral, et avec le soutien de la Fondation Groupe ADP, RCF vous propose une émission de 55 minutes réalisée par Véronique Macary, construite autour d’un ou plusieurs livres sur lesquels des détenus seront invités à réagir, à témoigner et à échanger, souvent en présence de l’auteur. Une invitation à la lecture et au partage, au-delà des murs !

Le présentateur

Véronique Macary

Véronique Macary est une productrice indépendante qui travaille régulièrement sur RCF. Elle partage avec l’auditeur ses allers-retours entre le monde et les studios.