Découvrir le Vatican, un voyage culturel et spirituel

S'abonner à l'émission

Le Temps de le dire

mercredi 11 décembre 2019 à 9h03

Durée émission : 55 min

Découvrir le Vatican, un voyage culturel et spirituel

© Galen Crout / Unsplash

La tombe de saint Pierre, les jardins du Vatican... Visiter le plus petit État du monde, c'est être ému par d'innombrables témoignages de foi et émerveillé par des trésors d'art sacré.

Le plus petit État du monde se trouve dans la capitale italienne : le Vatican. Si sa superficie n’excède pas 44 hectares, son influence dans le monde est grande, à travers la voix de son chef, le pape. Lieu de pouvoir, de culture, le Vatican est aussi, et peut-être avant tout, un lieu de pèlerinage qui attire les nombreux fidèles chrétiens. C'est aussi, comme le souligne Sophie Nouaille, un lieu "fantasmé" pour ses palais et ses nombreuses légendes, un espace dont l'histoire "écrase et fascine".

"D'une certaine manière ce sont les papes ont donné à la ville éternelle son éternité"

 

Le lieu le plus émouvant : la nécropole sous la basilique Saint-Pierre

Si l'État du Vatican a été officiellement créé en 1929, son histoire remonte à ce moment où l'apôtre Pierre est venu dans la capitale politique de l'Empire romain pour devenir l'évêque de Rome, et y mourir en martyr. "Si Pierre n'était pas venu mourir à Rome, sans doute que Rome serait un champ de ruines que l'on viendrait visiter, explique Nicolas Senèze, auteur d'un "Guide étonné du Vatican" (éd. Salvator), d'une certaine manière ce sont les papes ont donné à la ville éternelle son éternité."

Sous la crypte qui se trouve elle-même sous la basilique Saint-Pierre, se trouve "l'un des endroits les plus émouvants du Vatican", au dire de Nicolas Senèze. Les équipes du Vatican proposent aux visiteurs de déambuler dans ce qui se trouve être une véritable nécropole. "Jusqu'à cet endroit identifié dans les années 50 comme étant la tombe de Pierre."
 

La basilique saint-Pierre, un lieu vivant

Véritable joyau d'art baroque édifié au XVIe siècle, la coupole de la basilique Saint-Pierre constitue un point de repère pour qui visite Rome. Mais la basilique regorge d'œuvres de toutes les époques, de l'Antiquité à la Renaissance, jusqu'à la période contemporaine. Hormis la porte principale de l'édifice, les portes de Saint-Pierre datent du XXe siècle. "Ce qui montre que cette basilique porte une foi vivante, la foi de toujours, d'hier et d'aujourd'hui."
 

Dans les jardins du Vatican

Les deux tiers de la superficie du Vatican sont des jardins : ce qui en fait l'État le plus vert au monde ! Des lieux que l'on peut visiter et qui invitent à la contemplation, à l'apaisement. Les plus chanceux auront la possibilité de voir de près la casina di Pio IV, ou Villa Pia, "une espèce de folie Renaissance" qui est le siège des Académies pontificales des sciences, des sciences sociales et de saint Thomas d'Aquin. Ce sont surtout les chercheurs invités aux colloques qui profitent de ce superbe cadre de travail.

C'est aussi dans les jardins que l'on trouve une reproduction de la grotte de Lourdes, où le pape se rend à chaque grande fête. Autre reproduction : la statue de la Vierge de Guadalupe. De Lourdes au Mexique, ces monuments mariaux disent "beaucoup de cette double culture du Vatican, un pays marqué par l'Italie, et même typiquement romain, et marqué par l'universel".

 

Invités

  • Nicolas Senèze, journaliste, correspondant permanent à Rome pour le journal La Croix, essayiste

  • Sophie Nouaille, journaliste indépendante

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 09h03

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Antoine Bellier reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.