Temps spirituel (Rennes)

Temps Spirituel
Temps Spirituel
Présenté par Guy Malbrancke

Chaque jour, RCF Alpha vous propose un moment hors du temps, un moment pour découvrir la parole de Dieu, un moment pour prier.

Le temps spirituel de RCF Alpha vous offre la chance de vivre un temps de communion en union de prière avec la communauté des auditeurs de RCF Alpha, grâce à la lecture et au commentaire de l'Evangile du jour. Le temps spirituel de RCF Alpha s'adresse à tous, chrétiens ou non et vous permet de vivre quotidiennement un temps de méditation pour démarrer la journée.

Temps Spirituel
Temps Spirituel

Temps spirituel (Rennes)

Présenté par Guy Malbrancke

Chaque jour, RCF Alpha vous propose un moment hors du temps, un moment pour découvrir la parole de Dieu, un moment pour prier.

Le temps spirituel de RCF Alpha vous offre la chance de vivre un temps de communion en union de prière avec la communauté des auditeurs de RCF Alpha, grâce à la lecture et au commentaire de l'Evangile du jour. Le temps spirituel de RCF Alpha s'adresse à tous, chrétiens ou non et vous permet de vivre quotidiennement un temps de méditation pour démarrer la journée.

tous les épisodes

8 min
Evangile du 17 octobre Françoise Crossonneau et Pierrik Desdoigts
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke
Intégrer à mon site
8 min
Evangile du 16 octobre Marie-Thérèse MARCHAND
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke
Intégrer à mon site
7 min
Evangile du 15 octobre Chantal BAGOT
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke
Luc 12, 2-7

Une foule rassemblée par milliers
Une foule qui s’écrase tellement elle veut s’approcher au plus près
Une foule en attente
Une foule que jésus met en garde contre les pharisiens, leur hypocrisie, leurs mensonges et leurs manigances secrètes.
Comment ne pas faire le rapprochement avec cette foule d’aujourd’hui en attente de bonheur, de sécurité, d’avenir mais si souvent trompée, abusée, manipulée, - par les hommes politiques, par les médias, les réseaux sociaux, les lobbys de toutes sortes, les influenceurs. Qui croire ? A qui faire confiance ?
Face à tous ces manipulateurs qui utilisent nos peurs et nos instincts les plus primitifs pour s’enrichir ou prendre le pouvoir, Jésus nous montre un autre chemin –
le service au lieu de la domination,
le partage au lieu de l’accumulation des biens
l’accueil bienveillant au lieu de l’exclusion
la paix au lieu de la violence
la transparence au lieu de la dissimulation
la vérité au lieu du mensonge
Le chemin que Jésus propose est un chemin paradoxal et difficile mais qui sauve et rend vraiment heureux. N’ayons pas peur de l’emprunter, Dieu sera avec nous et nous protégera, comme il protège les oiseaux du ciel.
Et comme ces milliers de chrétiens réunis en congrès missionnaire dans plusieurs villes de France au début du mois, n’ayons pas peur de proposer ce chemin autour de nous. Osons conduire à Jésus, le vrai guide. Il est le chemin, la vérité et la Vie

Intégrer à mon site
9 min
Evangile du 14 octobre Luc BOUGE
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke
Quel malheur pour vous, parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes, alors que vos pères les ont tués. Quel malheur pour vous, docteurs de la Loi, parce que vous avez enlevé la clé de la connaissance ; vous-mêmes n’êtes pas entrés, et ceux qui voulaient entrer, vous les en avez empêchés.

Le mot qui est traduit ici par "quel malheur" signifie "hélas", "quel dommage", "que c'est triste". C'est le même mot qui est employé par l'évangéliste pour les Béatitudes : Heureux, vous les pauvres, car le royaume de Dieu est à vous…. Mais quel malheur pour vous, les riches, car vous avez votre consolation (Lc 6, 24). C'est aussi le même mot qui est employé par Jésus pour déplorer l'attitude des villes qui n'ont pas accueilli sa parole : Malheureuse es-tu, Corazine ! Malheureuse es-tu, Bethsaïde ! (Lc 10, 13). Devant Jérusalem, la ville des docteurs de la Loi, il pleurera même de tristesse : Si toi aussi, tu avais reconnu en ce jour ce qui donne la paix ! (Lc 19, 41).

Quelle que soit la gravité des faits reprochés par Jésus, ses paroles ne sont pas une condamnation, et encore moins une malédiction. Jésus ne condamne personne, il ne maudit personne. La parole de Jésus est toujours amour et vérité, elle ne peut être que justice et paix (Ps 84, 11).

Nous avons lu le début de ce passage hier. Nous y avons entendu que Jésus s'adresse ici à un docteur de la Loi qui lui a dit : Maître, en parlant ainsi, c’est nous aussi que tu insultes (Lc 11, 45). Cette parole est violente, c'est une agression directe contre la personne de Jésus. Mais Jésus ne répond pas à la violence par la violence. Cet homme à dit "Tu" à Jésus, mais Jésus répond en disant "Vous". Cet homme a attaqué Jésus en tant que personne, mais Jésus répond sur le fonctionnement collectif des docteurs de la Loi.

Vous bâtissez les tombeaux des prophètes, alors que vos pères les ont tués. Un "prophète" dans la Bible, c'est une personne envoyée par Dieu pour parler en son nom à son peuple. C'est aussi le sens du mot "apôtre" qui signifie "envoyé". Il n'y a pas de différence entre les prophètes d'hier et ceux d'aujourd'hui. Tous portent la même parole, la parole du Seigneur lui-même. Cette parole invite à la conversion, ici et maintenant, comme Jésus le disait à l'homme riche ce dimanche : Va, vends ce que tu as… Puis viens et suis-moi (Mac 10, 21). Un tombeau est un lieu de mort, froid, figé, fermé. Au contraire, l'invitation à la conversion est une parole vivante, chaleureuse, ajustée, pleine de promesses. Collectivement, les docteurs de la Loi n'ont pas reçu la parole vivante des prophètes. Il en ont fait un objet mort.

Vous avez enlevé la clé de la connaissance ; vous-mêmes n’êtes pas entrés, et ceux qui voulaient entrer, vous les en avez empêchés. Les docteurs de la Loi ont consacré leur vie à étudier la loi du Seigneur, à comprendre ses commandements. Le mot employé pour parler de la connaissance est le mot employé à propos de Jean-Baptiste : tu seras appelé prophète du Très-Haut… pour donner à son peuple de connaître le salut par la rémission de ses péchés (Luc 1, 77). Pour Jésus, la connaissance de la Loi n'a d'autre but que permettre au peuple de connaître le salut. Collectivement, les docteurs de la Loi se sont approprié cette connaissance, il en ont fait un objet personnel d'étude et de pouvoir au lieu d'une parole vivante et agissante au service du peuple.

Le texte ne nous dit pas ce que le docteur de la Loi a répondu à Jésus. Ce dimanche, nous avons entendu que Jésus a posé son regard sur l'homme riche et qu'il l'a aimé jusque dans son incapacité à donner tout ce qu'il a pour suivre Jésus. Il me plaît d'imaginer que Jésus a de la même manière posé son regard sur ce docteur de la Loi et qu'il l'a aimé. Oui, le Seigneur est bon, éternel est son amour, sa fidélité demeure d'âge en âge (Ps 99, 5).
Intégrer à mon site
6 min
Evangile du 13 octobre Henry Masson
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke
Intégrer à mon site
8 min
Evangile du 12 octobre Michel YVET
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke
Intégrer à mon site
8 min
Evangile du 11 octobre Dany MICHON
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke
Intégrer à mon site
9 min
Evangile du 10 octobre Danièle MARECHAL
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke
Intégrer à mon site
8 min
Evangile du 9 octobre Guy MALBRANCKE
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke
Intégrer à mon site
9 min
Evangile du 8 octobre Isabelle LAURENT
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke
Intégrer à mon site
8 min
Evangile du 7 octobre Luc BOUGE
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke
Demandez et on vous donnera… (Lc 11, 9). Je ne sais pas vous, mais moi, j'aimerais bien demander d'être riche, d'être beau et en bonne santé. Alors je me dirai à moi-même : Voilà, c'est bon. Elle n'est pas belle, ma vie ?
Le seul problème, c'est que Jésus n'a pas dit : Demandez et on vous donnera tout ce que vous avez demandé. Il a dit : Demandez, vous ce que vous voulez, et le Seigneur vous donnera, Lui ce qu'il a envie de vous donner.
Jésus prend la comparaison d'un père à qui son enfant demande quelque chose. Si son enfant lui demande du pain, il lui donnera sans doute du pain et en plus du beurre et de la confiture pour mettre dessus. Mais si son enfant lui demande un gros paquet de chips bien grasses et bien salées, il est peu probable qu'il lui donne en plus un paquet de bonbons pleins sucre de colorants.
Qu'est-ce que le Seigneur a envie de nous donner ? Dans un autre passage, Jésus nous parle d'un homme qui rêvait de se dire : Te voilà donc avec de nombreux biens à ta disposition, pour de nombreuses années. Repose-toi, mange, bois, jouis de l’existence. Jésus ajoutait : sa vie lui sera demandée cette nuit-même ; ce qu'il aura accumulé, qui l’aura ? (Lc 12, 20).
Jésus nous le dit : notre Père sait bien ce dont nous avons besoin, il sait bien que nous avons besoin de manger et de boire. (Lc 12, 29). Mais il sait aussi que manger et boire ne suffisent pas à combler notre désir le plus profond. Il veut de nous donner plus, beaucoup plus, plus que tout ce que nous pouvons imaginer. Il veut nous donner la Vie, il veut nous faire partager sa propre vie, la présence en nous de son Esprit-Saint. Et cet Esprit-Saint, Lui, ne nous sera jamais redemandé, ni cette nuit, ni la nuit d'après, ni aucune nuit du monde. L'Esprit-Saint est avec nous de toujours à toujours.
Quoi donc demander, alors ? Les disciples eux-mêmes ont posé la question à Jésus et voici ce que Jésus leur disait.
Quand vous priez, dites : Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne.
Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour.
Pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes, nous pardonnons aussi à tous ceux qui ont des torts envers nous.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation (Lc 11, 2)
Ce que nous avons à demander, ce n'est pas de manger et de boire. Notre Père sait bien que nous en avons besoin (Lc 12, 30). Ce que nous avons à demander, c'est que le Royaume vienne et tout le reste nous sera donné par surcroît (Lc 12, 31). Ce que nous avons à demander, c'est que le Nom de notre Père soit sanctifié, que son Règne vienne, que sa Volonté soit faite. Ce que nous avons à demander, c'est que Jésus notre Seigneur revienne dans sa gloire renouveler la face de la Terre. Ce que nous avons à demander, c'est que notre désir de la présence du Seigneur devienne aussi grand que le désir du Seigneur pour notre présence.
Demandons la grâce d'entrer dans le désir de notre Père, de lui demander cette grâce de vie qu'il veut nous donner, cette vie au-delà de tout ce qu'on peut imaginer. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu’on peut concevoir, gardera nos cœurs et nos pensées dans le Christ Jésus (Ph 4, 7).
Intégrer à mon site
7 min
Evangile du 4 octobre Agnès PERSEHAIE
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke
Intégrer à mon site
8 min
Evangile du 3 octobre Hubert De BLIC
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke
Intégrer à mon site
7 min
Evangile du 1er octobre Gilles DE COURREGES
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke
Intégrer à mon site
8 min
Evangile du 30 septembre Patrick PUECH
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke
Intégrer à mon site
9 min
Evangile du 29 septembre Naomi BUICK
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke
Intégrer à mon site
8 min
Evangile du 28 septembre David BUICK
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke
Intégrer à mon site
8 min
Evangile du 27 septembre Anne FREVILLE
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke
Intégrer à mon site
8 min
Evangile du 25 septembre Dominique HOUSSAY
Émission Temps spirituel (Rennes) présentée par Guy Malbrancke